top of page
  • Photo du rédacteurLABO-REC

Corruption et gabegie financière: Quel impact sur l’économie?

Dernière mise à jour : 27 oct. 2022


INTRODUCTION

Suite à plusieurs discussions au cours des derniers colloques africains de Dakar et

Niamey, il nous a paru nécessaire d’écrire sur un sujet aussi vieux que la prostitution

dans le monde : la corruption.

Dans ce papier nous entamerons notre propos par la littérature théorique sur le

concept de corruption, qui est très utilisé par toutes les couches sociales de nos pays

sans maîtriser réellement les fondements théoriques, suivi des résultats des études

empiriques et des conséquences aux plan économique.

L a corruption est un fléau mondial qui frappe particulièrement les pays en

développement. En l’absence de mesures efficaces, elle peut compromettre

notablement leurs efforts pour l’instauration d’une bonne gouvernance et réduire

considérablement, les ressources disponibles dans le cadre de la lutte contre la

pauvreté. Ses multiples méfaits (gaspillage de ressources financières limitées, baisse de

la croissance, augmentation des coûts de transactions, etc.(1).

La corruption est considérée comme le fait d’obtenir des avantages de façon illégale par

influences. Elle revêt plusieurs formes suivant le contexte. On distinguera la corruption

électorale et celle économique ou administrative. L’ampleur de ce phénomène dans les

différents états du monde en fait une calamité dont la solution doit être certes

réglementaires mais aussi et surtout juridique.


En effet, la corruption dilapide ou détourne les moyens financiers et matériels qui

pourraient contribuer à la croissance socioéconomique et à la réduction de la pauvreté.

La corruption dans les marchés publics, la grande corruption, est tellement importante

qu’elle serait la principale cause de la pauvreté en Afrique. Lorsque les fonds publics

sont détournés au bénéfice de quelques intérêts privés, ce sont les pauvres qui en

définitive sont les plus affectés car ils ne peuvent plus disposer de l’appui matériel de

l’État pour les services essentiels. Ils sont alors privés de l’accès aux soins, à l’éducation,

à l’eau potable, au logement, et de manière générale aux conditions de vie décentes qui

confortent la dignité humaine2.

La gabegie financière, signifie le désordre dans une administration, dans une

entreprisse, qui a pour conséquence des dépenses exagérées, des pertes d’argent.




RIELF-2019
.pdf
Download PDF • 5.87MB



14 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page